s03e05 Résiste !

Cette semaine, on reste solidement sur du rural…
Déjà sommes nous en décembre, la magie de Noel tout ça tout ça,
Les feux crépitent de partout dans les foyers,
les gens commencent à se retrouver dehors autour d’un bon verre de vin chaud, autour d’un brasero fumant, les yeux mouillés du parfum des marrons chaud.
chaud chaud le marron !

s03e05 Résiste, l’épisode est ici

diagonale du vide résiste

La taille de la vigne est une opération viticole ayant pour but de limiter la croissance démesurée de la vigne pour régulariser la production des raisins en qualité et en quantité. Elle s’effectue généralement pendant le repos végétatif (hiver), sans oublier de prendre en compte le risque de gelées.
La taille comprend quatre étapes : la « détaille » ou « déracage » (coupe du sarment de l’année précédente), la pré-taille (coupe de tous les coursons et gourmands en ne laissant qu’une baguette par tête pour un choix judicieux), la taille (on ne conserve que la branche la plus vigoureuse) et, enfin, le pliage sur le fil. Ces étapes peuvent être faites par une ou plusieurs personnes, en plusieurs fois, ou par la même personne, à la suite.
On choisit des bois en bon état, bien aoûtés, pas blessés, suffisamment gros avec un empattement solide.La coupe est bien perpendiculaire au bois pour ne laisser qu’une surface minimale de dessèchement et éviter le plus possible l’entrée de maladies dans le bois (Esca par exemple). La coupe en biais n’a pas de raison d’être, elle augmente la surface des plaies de taille.
La charge est le nombre d’yeux visibles laissés sur les bois de taille sur une souche. Ce nombre peut être exprimé par hectare (exemple : environ 80 000 yeux/ha pour la taille Guyot en Bourgogne). Cette charge est une moyenne pour l’ensemble des pieds de vignes d’une parcelle.
Si la charge est trop forte avec trop d’yeux, le nombre de futures grappes sera trop important (proportion feuillage/raisins mal équilibré) et la maturité retardée ou non atteinte avec perte de qualité et une augmentation des risques de maladies. Si la charge est trop faible, c’est-à-dire pas assez d’yeux, elle entrainera une végétation abondante et une récolte de qualité mais peu abondante

Le Cynips du Châtaigner est un insecte hyménoptère de petite taille (<3mm) de la famille des Cynipidae appartenant au genre Dryocosmus. Originaire de Chine, il est aujourd’hui largement présent sur le territoire français.
Les larves de ce ravageur ont pour particularité de provoquer des galles sur les plantes infestées. L’insecte adulte pond dans les bourgeons pendant la phase de végétation, puis les larves hivernent dans les bourgeons dormants sans que l’on ne détecte de symptômes. Au printemps, les larves reprennent leur développement et provoquent la formation de galles. Au début de l’été, les larves ayant atteint le stade adulte quittent les galles pour recommencer un nouveau cycle de ponte.
L’insecte ressemble à une petite guêpe de quelques millimètres de long, au corps noir, brillant. Son identification peut parfois être délicate car il peut être confondu avec d’autres hyménoptères. Il convient de bien observer les mandibules, la base des antennes et des pattes, qui sont de couleur brune à brun-jaunâtre.

Résiste
France Gall

Si on t'organise une vie bien dirigée
Où tu t'oublieras vite
Si on te fait danser sur une musique sans âme
Comme un amour qu'on quitte
Si tu réalises que la vie n'est pas là
Que le matin tu te lèves sans savoir où tu vas
Résiste
Prouve que tu existes
Cherche ton bonheur partout, va
Refuse ce monde égoïste
Yeah, yeah, yeah, résiste
Suis ton cœur qui insiste
Ce monde n'est pas le tien, viens
Bats-toi, signe et persiste
Yeah, yeah, yeah, résiste
Tant de libertés pour si peu de bonheur
Est-ce que ça vaut la peine?
Si on veut t'amener à renier tes erreurs
C'est pas pour ça qu'on t'aime, non
Si tu réalises que l'amour n'est pas là
Que le soir tu te couches
Sans aucun rêve en toi
Résiste
Prouve que tu existes
Cherche ton bonheur partout, va
Refuse ce monde égoïste
Yeah,…

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s